7 janv. 2014

Comme un lézard


Me revoilà après 15 jours de vacances, ressourcée et chargée de cadeaux comme d’amour !

Deux semaines dans un cocon protecteur, à laisser l’esprit gamberger.

Comme un lézard qui savoure le soleil, j’ai apprécié les bonheurs simples et surtout le mien.



Je t’ai beaucoup rêvé mon ange.

Je ne suis pas de celles qui s’empêchent de vivre ou savourer la grossesse, ni parce que malheureusement d’autres souffrent encore (même si je suis bien loin d’y être insensible), et encore moins parce que oui certains jours sont plus durs que d’autres.

Mais si celles qui se plaignent de tout, de rien (au final) m’agacent au plus haut point, j’ai beaucoup pensé à celles à qui je souhaite CE bonheur.

L’injustice devant la parentalité me prends aux trippes quand je lis la douleur de ces personnes qui souffrent, je n’ai rien oublié.



Si je ne suis plus de celles qui attendent, ma place n’est vraiment pas (encore ??) au milieu des « dindes » enceintes. Ce ne sera jamais une critique envers (certaines de) mes amies n’ayant jamais connu cette douleur là mais bien le simple constat, nous ne vivons sans doute pas la grossesse de la même manière. 

Aussi pénibles puissent être les « maux » de grossesse (et crois moi je suis servie), ils font partie du bonheur. Aussi beau que cela puisse être, je ne ressens pas ce besoin de l’étaler partout. Aussi heureuse que je puisse l’être, je n’ai pas envie de le crier à la terre entière
.

Je suis consciente que c’est aussi mon caractère et ma façon d’être mais quand j’ai eu besoin de parler beaucoup de l’infertilité, je constate que je veux garder beaucoup de ma grossesse pour moi, pour nous.



Il y a eu des larmes de bonheur pendant ces vacances, des annonces « officielles » aux familles, une échographie importante, la découverte de ton secret, des étoiles dans nos yeux.

Et beaucoup de pudeur quand il a fallu annoncer cette grossesse devant les autres, car tout les deux redoutons de blesser des gens qui souffrent, nous cherchons dans les yeux des autres qui pourrait souffrir ces mille maux que l’on ne devine pas toujours.



Non, je crois que l’on n’oublie pas.

Aujourd’hui plus que jamais, on sait ce bonheur mais nous avons besoin de faire attention aux autres, comme de vivre pour nous.

Après tout le bonheur est déjà personnel savoir savourer ce que l’on a, réellement. Apprécier ta saveur après la douleur. Te donner toute la valeur que tu mérites, le voir dans les yeux de ton papa, te voir pousser au creux de moi.



Je suis un lézard, contre mon rocher, ma moitié, et je savoure pleinement le soleil.

Celui au creux de moi,

Enfin mon cœur est chaud.



Que votre année soit douce, que le soleil brille pour vous et que chaque jour vous approche un peu plus de votre soleil, VOUS autres.

20 commentaires:

  1. Comme il est beau ce post... on y reconnait ta délicatesse et ta pudeur...
    Je pense très souvent à toi et un sourire vient sur mon visage :)
    Il est sur le doc pr le secret? Nous elle s'était trompée pour le ninou, pourtant elle avait l'air sure...
    Courage pr les maux de la grossesse, il y a des moments pas simples...
    Marlysa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement même si bébé change de sexe au cours de la grossesse, il sera accueilli de la même façon. Nous aurons confirmation dans quelques temps ^^
      gros bisous

      Supprimer
  2. Des bisous et meilleurs vœux ma belle, je suis tellement heureuse de vous voir enfin vivre cette merveilleuse aventure <3
    Fleur

    RépondreSupprimer
  3. Bonne Année à vous aussi et beaucoup de bonheur à venir avec votre bébé Mapie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mapie, qu'elle vous comble également ;)

      Supprimer
  4. Que tes mots son beaux. Comme si souvent. Je suis très heureuse de te lire bien, sereine, profitant de ces instants. Il n'est pas facile de passer de Pmette à future maman mais c'est bien quand on arrive à savourer tout de même ce bonheur qu'on a attendu si longtemps.
    Continue d'être toi même, cette belle personne qui fait si bien la part des choses entre ton bonheur et la préservation d'autrui. Et nous n'avons pas besoin de passer par le stade dinde enceinte pour faire la meilleure des mamans, j'en suis certaine.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Une très belle année 2014 à toi ma belle!
    C'est celle du changement! Du passage à trois! Une année importante et à jamais dans tes pensées!
    Effectivement notre bonheur ne nous fait pas oublié celles qui souffrent encore de ce manque.... Qui attendent.... Ou qui vivent des moments difficiles...
    Plein de gros bisous et porte toi bien avec ton petit ange!
    1ptideuz

    RépondreSupprimer
  6. Savoure ma belle, savourez mes jolis. Vous le méritez tellement. Je vous AIME fort.

    RépondreSupprimer
  7. coucou
    profite bien de ta grossesse ma belle
    bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Coucou, j'ai suivi le lien sur auf pour arriver ici ... Je suis très heureuse pour toi !!! Je te souhaite une maginifique grossesse avec tout le bonheur (et les angoisses et maux de femmes enceintes ^^) qu'elle vous apportera ... Bisous
    Sarafloraa

    RépondreSupprimer
  9. Comme toujours tes mots sont à la fois remplis de sensibilité et de douceur. Ton bébé doit être fier d'avoir une maman comme toi.
    Tu es en droit de ne partager que ce que tu souhaites, un blog c'est aussi cela :-) Je vous souhaite tout le bonheur possible pour cette année 2014 (voui je sais les vœux c'est en janvier mais bon en février on a le droit aussi hein ?!)
    Plein de bisous, profite de chaque instant...

    RépondreSupprimer
  10. coucou ma belle! sava? tous les jours je viens aux nouvelles ici ... je pense bcp à toi ...
    viens me rassurer avec un petit post qui me dit que ton petit bout qui grandit en toi va bien !!!!
    bisous, kk

    RépondreSupprimer
  11. coucou ma douce ? comment vas-tu ? et petit perle ?
    Douces pensées.
    Lily

    RépondreSupprimer
  12. dommage que tu ne donnes plus de nouvelles, ni ici, ni là-bas. J'espère que ta grossesse se passe bien. prends bien soin de vous.
    Sassooo de là-bas

    RépondreSupprimer
  13. oui moi je suis daccord aussi, je voudrais bien des nouvelles...et des photos...tout en comprenant trés bien ta pudeur et peut être ton désire de ne pas trop laisser éclater ton bonheur devant celles qui attendent encore...
    Je pense trés souvent à toi et te fais de gros, gros bisous .
    gaya.

    RépondreSupprimer
  14. Je pense bien à toi ma douce.
    Lily

    RépondreSupprimer
  15. Bisous ma douce

    RépondreSupprimer
  16. Un magnifique message. Je vis ma grossesse exactement comme la tienne: à vouloir garder certaines choses pour nous. Et cette pudeur vis à vis de nos copines de quai qui attendent toujours et à qui nous souhaitons le meilleur!
    Bonne route à toi. Bisous
    Alice in PMA Land

    RépondreSupprimer